Porter plainte :

un geste constructif pour mettre
en lumière une situation problématique

Back

Le dons d’organes

Le don d’organes est un geste incroyablement généreux qui permet de sauver la vie ou d’améliorer la santé des nombreuses personnes en attente d’une transplantation. Au 31 décembre 2018, c’est 805 personnes qui étaient en attente d’un don. Pour ces gens, le don d’organes représente souvent l’espoir et la solidarité.

Le don après le décès

Au Québec, le don d’organes après le décès n’est possible qu’en deux circonstances : après le décès neurologique et, plus rarement, après le décès cardiovasculaire.

Dans tous les cas, il s’agit d’une personne ayant subi une lésion grave et irréversible au cerveau. Le don ne peut avoir lieu que s'il n’y a plus aucun espoir de survie.

Le don d'organes et de tissus est un geste anonyme, volontaire, libre et gratuit qui peut sauver jusqu'à 8 vies et améliorer la santé de 20 autres personnes.

Le don vivant

Par ailleurs, une personne peut aussi, de son vivant, en aider une autre par le don d’un rein ou d’une partie de son foie.

Le don vivant permet de réduire le temps d'attente des malades qui ont besoin d'une transplantation de rein ou de foie.

Les donneurs vivants doivent être âgés d'au moins 18 ans et, généralement, de moins de 70 ans pour le don de reins et moins de 60 ans pour le don de foie. Ils doivent être en bonne santé et consulter le Centre de transplantations le plus près de chez eux.

Qui peut être donneur ?

Au Québec, toute personne, peu importe son âge, son état de santé ou son orientation sexuelle, est susceptible de devenir un donneur à son décès.

Toutefois, c'est à peine plus de 1 % des personnes qui décèdent annuellement dans les hôpitaux de la province qui sont considérées comme répondant aux critères médicaux et légaux pour le don d’organes, soit 450-500 personnes par année.

Entre 2009 et 2018 au Québec, c'est environ 474 personnes qui sont décédées dans l'attente d'une transplantation.

Vous souhaitez consentir ?

Il existe trois façons de signifier votre consentement :
- Signer le formulaire Consentement au don d’organes et de tissus de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ);
- Signer l’autocollant et apposez-le au dos de votre carte d’assurance maladie;

À votre décès, c’est à votre plus proche parent que l’on demandera si vous aviez consenti au don d’organes et de tissus. Il est donc primordial de les informer de votre
décision, le cas échéant.
- Faire inscrire votre consentement au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Chambre des notaires du Québec.

En savoir plus ?

Pour le don vivant, adressez-vous au Centre de transplantation le plus près de chez vous en consultant le bottin à l'adresse suivante:
http://transplantquebec.ca/bottin-ressources

Références et informations: www.transplantquebec.ca

useful links

Prévention suicide:

Ligne d’intervention auprès des personnes suicidaires ou de leurs proches.

SOS Violence conjugale: 1 800 363-9010

Service d’accueil, d’évaluation, d’information, de sensibilisation, de soutien et de référence aux victimes de violence conjugale et leurs proches.

Commission d’accès à l’information du Québec : 1 888 528-7741

Les demandes d’accès au dossier médical ne font pas partie du mandat du CAAP – Laval.

Commission des droits de la personne: 1 800 361-6477

Si vous êtes victime d’exploitation ou si vous croyez qu’un proche en subit.

Le Barreau du Québec

Ligne agression sexuelle: 1 888 933-9007

Ligne d’écoute, d’information et de référence destinée aux victimes d’agression sexuelle et leurs proches.

DIRA Laval: 450 681-8813

Service d’accueil et d’accompagnement pour les personnes de 50 ans et plus victimes d’abus, de violence ou de négligence.

Ligne Aide Abus Aînés: 1 888 489-2287

Ligne d’aide destinée aux aînés qui subissent des abus ou à leurs proches.

Ministère de la Justice

Éducaloi