Porter plainte :

un geste constructif pour mettre
en lumière une situation problématique

Back

Histoire de cas : Fiabilité des services

Lucie vit avec un handicap qui l’empêche d’accomplir toutes les tâches du quotidien. Pour l’aider, elle reçoit des soins à domicile de la part du CLSC depuis plusieurs années.

Une demande au dossier

Elle est donc bien connue du personnel. Lucie vit également avec les séquelles d’un passé lourd en évènements traumatiques, qui font en sorte qu’aujourd’hui, elle ne sent pas confortable lorsqu’elle est seule en présence d’un homme. Comme les soins qu’elle requiert de la part du CLSC sont de nature assez intime et que Lucie se sent vulnérable, elle a demandé à ce que son refus d’être soignée par un homme soit inscrit à son dossier.

Le CLSC a respecté cette demande, étant donné que Lucie est dans ses droits, et la note au dossier a été faite. Cependant, il arrive à l’occasion qu’il n’y a pas de personnel féminin disponible pour se déplacer chez Lucie.

Refus et anxiété

Lucie remarque que le CLSC a pris l’habitude, lorsqu’il n’y a pas de femme disponible, d’envoyer un homme chez elle malgré tout, ce qui l’oblige à refuser le service. Cette façon de faire provoque beaucoup de stress chez Lucie. Elle commence à vivre de l’anxiété avant chaque service et trouve très difficile de devoir refuser le préposé qui se présente. Malgré tous ces inconvénients, Lucie hésite à demander au CLSC de reconsidérer sa demande. Elle se sent comme si elle faisait un caprice.

Lucie aimerait pouvoir se fier au CLSC de sa région et avoir confiance qu’il respectera sa demande, surtout qu’il s’agit d’un élément officiellement inscrit au dossier. Elle appelle au CAAP pour connaitre ses droits et porter plainte.

useful links

Prévention suicide:

Ligne d’intervention auprès des personnes suicidaires ou de leurs proches.

SOS Violence conjugale: 1 800 363-9010

Service d’accueil, d’évaluation, d’information, de sensibilisation, de soutien et de référence aux victimes de violence conjugale et leurs proches.

Commission d’accès à l’information du Québec : 1 888 528-7741

Les demandes d’accès au dossier médical ne font pas partie du mandat du CAAP – Laval.

Commission des droits de la personne: 1 800 361-6477

Si vous êtes victime d’exploitation ou si vous croyez qu’un proche en subit.

Le Barreau du Québec

Ligne agression sexuelle: 1 888 933-9007

Ligne d’écoute, d’information et de référence destinée aux victimes d’agression sexuelle et leurs proches.

DIRA Laval: 450 681-8813

Service d’accueil et d’accompagnement pour les personnes de 50 ans et plus victimes d’abus, de violence ou de négligence.

Ligne Aide Abus Aînés: 1 888 489-2287

Ligne d’aide destinée aux aînés qui subissent des abus ou à leurs proches.

Ministère de la Justice

Éducaloi