Porter plainte :

un geste constructif pour mettre
en lumière une situation problématique

Back

Histoire de cas : Aspects culturels et linguistiques

Rishi et Saanvi Kapoor sont un couple d’immigrants originaires de l’Inde et installés à Laval depuis les années 1980. La mère de Rishi vit avec eux, ainsi que leurs trois enfants.

Madame Kapoor est une femme assez âgée qui se rend régulièrement à la clinique pour divers problèmes de santé. Sa qualité de vie est toutefois bonne et elle aimerait être entourée de sa famille le plus longtemps possible. Avoir des services à domicile améliore grandement son quotidien et celui de ses proches. Il est d’autant plus important pour elle de rester à la maison qu’elle ne parle pas bien français ni anglais et dépend beaucoup de son fils et de sa belle-fille pour organiser ses rendez-vous, la conduire à bon port et interagir avec les professionnels de la santé.

Depuis quelque temps, la santé de Madame Kapoor décline. Les infirmiers du CLSC qui viennent offrir des soins à domicile essaient de la convaincre, ainsi que ses enfants, de la « placer » dans une résidence. Le personnel soignant croit que c’est le temps de commencer à y penser et font connaître leur opinion à la famille. Les infirmiers en parlent même à la travailleuse sociale au dossier.

Rishi et Saanvi ne sont pas d’accord et ne souhaitent pas envoyer Madame Kapoor dans une résidence. Ils essaient de faire comprendre à la travailleuse sociale qui s’occupe de leur mère qu’ils trouvent que cela ne se fait pas, qu’il est de leur responsabilité de prendre soins d’elle.

Ils appellent au CAAP – Laval pour se plaindre de la situation et parce qu’ils sont insultés par l’insistance de l’équipe du CLSC dans leurs demandes de placement. Au CAAP, on perçoit que certaines cultures voient le placement des personnes âgées négativement. En ce sens, le personnel devrait faire preuve de sensibilité lorsque des différences culturelles surgissent, afin de bien comprendre les besoins réels de l’usager et d’offrir un service personnalisé.

useful links

Prévention suicide:

Ligne d’intervention auprès des personnes suicidaires ou de leurs proches.

SOS Violence conjugale: 1 800 363-9010

Service d’accueil, d’évaluation, d’information, de sensibilisation, de soutien et de référence aux victimes de violence conjugale et leurs proches.

Commission d’accès à l’information du Québec : 1 888 528-7741

Les demandes d’accès au dossier médical ne font pas partie du mandat du CAAP – Laval.

Commission des droits de la personne: 1 800 361-6477

Si vous êtes victime d’exploitation ou si vous croyez qu’un proche en subit.

Le Barreau du Québec

Ligne agression sexuelle: 1 888 933-9007

Ligne d’écoute, d’information et de référence destinée aux victimes d’agression sexuelle et leurs proches.

DIRA Laval: 450 681-8813

Service d’accueil et d’accompagnement pour les personnes de 50 ans et plus victimes d’abus, de violence ou de négligence.

Ligne Aide Abus Aînés: 1 888 489-2287

Ligne d’aide destinée aux aînés qui subissent des abus ou à leurs proches.

Ministère de la Justice

Éducaloi